bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques


Leave a comment

Centrafrique (I) – Pygmées

La République Centrafricaine est comme son nom l’indique un pays d’Afrique centrale, entouré par le Cameroun, le Tchad, les deux Soudan et les deux Congo. Anciennement colonie française, le pays gagne son indépendance en 1960. De climat tropical, son territoire est recouvert de savanes et de forêts équatoriales dans lesquelles vivent un peuple aux traditions musicales assez particulières, les Pygmées. L’autre grand groupe ethnique est Bantou, lui-même subdivisé entre de nombreux peuples différents. Les musiques sont variées, des plus traditionnelles aux plus modernes, de l’afrobeat au rock ou au hip hop.

Les Pygmées vivent dans différents pays d’Afrique Centrale et sont des chasseurs-cueilleurs habitant dans la forêt équatoriale. Leurs chants sont liés au milieu naturel, jouant sur les polyphonies et l’alternance de voix de tête et de poitrine (un genre de yodel donc).

Ba’Aka pygmy dance. Central African Republic:

Advertisements


Leave a comment

Canada (III) – yodel

Il y aurait plein de choses à dire sur les traditions anglo-saxonnes du Canada, je pourrais parler des violonistes notamment, mais je préfère me tourner vers le yodel. En effet de nombreux chanteurs canadiens se sont inspirés de la country américaine pour composer des chansons, y intégrant les vocalises des cowboys.

Paul Brunelle – Le boogie woogie des prairies (c.1953)

Rendez-vous la semaine prochaine pour les musiques des Iles du Cap-Vert !


Leave a comment

Autriche (III) – alpine new wave

Tout comme en Allemagne, l’Autriche a connu dans les années 1990 un mouvement de renouveau des musiques des Alpes, également nommé “Alpine new wave”. Divers musiciens se sont réappropriés les traditions et ont créé une nouvelle musique, influencée par le rock, le punk, le reggae même, incorporant de temps en temps un yodel mais rejouant aussi des airs de danse comme les Ländler.

Attwenger, Hintn umi: une chanson qui se situe quelque part entre rock et musiques traditionnelles

Hubert von Goisern & Zabine, Juchitzer: ou des yodels sur un fond de rock-ambient

Rendez-vous la semaine prochaine pour les musiques d’Azerbaïdjan !

 


Leave a comment

Autriche (I) – yodellied

L’Autriche n’a peut-être pas de bord de mer mais montagnes et lacs proposent des paysages idylliques de carte postale romantique. Vienne, ville de nombreux compositeurs classiques qui ont été soutenus à la cour des Habsbourg, sans oublier son beau Danube bleu, complètent ce décor souvent un peu tarte à la crème. Comme dans les pays montagneux voisins, le yodel a à nouveau une place de choix, qu’il soit traditionnel, kitsch ou moderne. Il y existe également une tradition de musique instrumentale ou accompagnée de chanson, qui flirte parfois avec le Wienerlied.

La première artiste dont je parlerai ici constitue une bonne continuation du dernier article australien: Mary Schneider a en effet été inspirée et influencée par elle. Minna Reverelli était la Jodelkönigin du Café “Platzl” à Munich mais elle est née à Vienne. Pendant sa carrière, elle a tourné partout en Europe, interprétant des chansons ponctuée de magnifiques yodels que Bart Plantenga (1) compare aux prestations vocales d’Yma Sumac. Elle a enregistré des disques entre 1929 et 1932 avant de disparaître en 1941, sans doute parce qu’elle était juive (une autre version prétend qu’elle a émigré aux États-Unis en 1952 mais toute trace a été perdue par la suite). Admirez ses talents vocaux dans le clip suivant:

Minna Reverelli, Kirta Is


Leave a comment

Australie (VI) – yodel

Pas moyen de l’éviter, l’Australie est un grand pays de yodeleurs. La plupart ne sont pas super originaux, copiant les cowboys américains, mais peu importe, je vous avais prévenus dès le départ qu’il y en aurait beaucoup sur ce blog. Que ce type de yodel ait eu du succès n’est pas étonnant: l’Australie est un pays de grands espaces et le mythe du cowboy est omniprésent. Les kangourous ont juste remplacé les coyotes dans les paroles.

Smokey Dawson, Kookaburra yodel (1954), avec yodels et imitations d’oiseaux kookaburra:

Les yodels de Mary Schneider sont d’un autre style. Autoproclamée “Reine du yodel”, elle a adapté des airs de la musique classique, créant des hits mondiaux grâce à son audace et son humour. Incontournable et magnifique !

Mary Schneider, Yodelling overtures:

Rendez-vous la semaine prochaine pour les musiques d’Autriche ! (avec du yodel, bien sûr !)


Leave a comment

Allemagne (III) – yodel

Je vous avais promis du yodel. En voici donc. L’Allemagne est le premier pays sur la liste avec un vraie tradition de yodel, qu’elle soit pure, chantée dans les montagnes dans le but de communiquer ou qu’elle soit folklorique. Franzl Lang est le Jodlerköning: sous ses airs de chanteur de schlager, il a un talent immense  et une technique impeccable mais il faut faire abstraction de toutes les couches en trop. Écoutez donc ce morceau sur le classique thème du coucou !

Franzl Lang – Der Kuckucksjodler

Et comme cela ne suffit pas, je vous propose aussi un magnifique morceau d’eurotrash. La description de Bart Plantenga dans Yodel in hi-fi ne peut que vous donner envie (p.174): “K2 is Bavaria’s euro-house, fake-folk, trash disco duo of Nina Poethen and rapper Martin Pelz. Their hit “Der Berg Ruft” is an insane ratatouille of ecstasy-inspiraled musical samples, including Karl Valentin calling “Der Berg Ruft!” (the mountain’s calling), melodies supposedly ripped from Kiss’s “Was Made for Lovin’ You”, plus plenty of yodels to ensure serious levity.”

K2 – Der Berg Ruft (1994)

Je suppose que maintenant, vous m’en voulez très fort et que vous n’écouterez plus jamais de yodel…  Soit… Mais sachez que j’ai encore plein de bonnes choses en réserve pour plus tard !


5 Comments

Bobbejaan Schoepen (1925-2010)

Quel belge a porté des Nudie suits, avait même une Cadillac customisée par Nudie, a participé au Grand Ole Opry, a enregistré à Nashville et était un yodeleur, un chanteur country, un siffleur, a représenté la Belgique à l’Eurovision, était le Johnny Cash belge, nous a surpris avec un dernier album magnifique et était flamand d’origine mais néanmoins francophile ?

Bobbejaan Schoepen est mort hier…

à propos de sa mort prochaine

avec yodels, sifflements et cris d’animaux !