bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques


Leave a comment

Chine (V) – 30’s Shanghai pop

Dans les années précédant l’arrivée des communistes à Shanghai (avant 1949 donc), la ville vivait sous l’influence de l’Occident et de nombreuses chanteuses interprétaient leurs morceaux pour le public des classes moyennes urbaines. Le film In the mood for love a ressorti ce répertoire de l’ombre et diverses compilations sont sorties (parfois avec des versions lounge des chansons). Zhou Xuan était une actrice et chanteuse célèbre et elle a enregistré de nombreuses chansons accompagnées d’orchestres de salon. Li Xianglan était d’origine japonaise, née en Mandchourie, et est devenue la coqueluche du Shanghai des années 40.

Zhou Xuan – Blooming Flowers Full Moon:

Li Xianglan – San nien:


Leave a comment

Cambodge (V) – today’s pop sounds

Il existe bien évidemment de nombreux chanteurs pop locaux mais quelques groupes plus internationaux  ont sorti de très bons albums. Dengue Fever est composé d’Américains, dont l’ancien bassiste de Radar Bros et d’une chanteuse cambodgienne de Long Beach en Californie, Chhom Nimol. Leur premier album était essentiellement constitué de reprises de pop des sixties mais leur son a évolué vers des compositions propres, restant dans cet esprit de rock psychédélique khmer. Le Cambodian Space Project tourne autour de l’australien Julian Poulson et de la khmère Srey Thy. Leurs albums sont également inspirés du son des sixties. Enfin Krom est le projet de Christopher Minko, un Australien qui travaille depuis des années pour des ONG au Cambodge.

Dengue Fever – 1000 Tears of a Tarantula (Live Groupee Session)

Cambodian Space Project – Bang Bang – I’m afraid of love

Krom – Mango Madness, Monsoon Sadness (interprétée par Minko, mais d’autres chansons du groupe sont chantées par une cambodgienne):


2 Comments

Cambodge (IV) – 60’s pop

Les Khmers Rouges ont interdit la musique, à part les chants officiels patriotiques, et ont poursuivi les musiciens et chanteurs. Il y a un avant et un après, et surtout une certaine nostalgie du passé. Dans les années 1960 et au début des années 1970, c’était l’âge d’or pour la chanson pop. Des chanteurs comme Sinn Sisamouth et Ros Sereysothea interprétaient de la musique traditionnelle, de la pop occidentale, du rock’n’roll, du mambo, de la chanson française… Les disques ont été précieusement conservés par les Khmers et réapparaissent depuis quelques années. Pour trouver des versions non transformées (ajout de synthés et rythme accéléré), la chaîne youtube Cambodian Vintage Music est une excellente source. Un documentaire sur le sujet vient de sortir (je n’ai pas encore eu l’occasion de le voir) : Don’t think I’ve forgotten.

Ros Serey Sothea – Chnam Oun Dapram Moy (the Best Version), un classique pour commencer !:

Sinn Sisamouth – Champa Battambang, une chanson romantique:

Sinn Sisamouth – Kale Oun Ram Monkeys, un twist:


Leave a comment

Brunei (I) – pop

Le sultanat de Brunei est un petit état enclavé de Malaisie, au nord de l’île de Bornéo (Sarawak). Sa culture est essentiellement malaise, avec une forte influence de l’Islam. Il existe des restrictions dans la musique et la danse à cause des lois de la sharia. Les musiques sont très proches de celles de Malaisie et seront décrites à cette occasion. Pour Brunei, j’ai plutôt choisi un morceau de pop bien sirupeuse et gentillette avec un joli clip.

.

.

The Seeds – Kebenaranku

Rendez-vous la semaine prochaine pour les musiques de Bulgarie !


2 Comments

Brésil (IX) – pop

Dans cet article, j’ai décidé de rassembler quelques morceaux pop/rock/new wave de différentes époques, des chansons que j’apprécie pour différentes raisons, certaines d’artistes connus, d’autres moins.

Roberto Carlos – O calhambeque (196?)

The Buttons – Birds in my tree (1970)

Robertinho de Recife – Baby doll de nylon (1983)

Akira S e as Garotas Que Erraram – Sobre as Pernas (1985)

 


Leave a comment

Bangladesh (II) – pop

Comme deuxième article sur les musiques du Bangladesh, j’hésite un peu. L’article de Wikipedia parle de nombreux groupes rock, Norient parle de la scène electronica et Radiodiffusion d’un artiste pop des années 1980. Je vous mets finalement une autre chanson de ce même artiste, M.A. Shoeb, à cause du clip: le présentateur est super raide et l’artiste a du mal avec le playback (et il se fond dans le décor avec sa chemise bleue et son pantalon blanc) !

M.A. Shoeb – Jol Tol Mol Duti chokhe 

Rendez-vous la semaine prochaine pour les musiques de la Barbade !