bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques


Leave a comment

Chine (VI) – alternative rock

Difficile d’appréhender le monde du rock alternatif chinois depuis l’Europe mais quelques groupes sortent du lot, notamment de Beijing. Hedgehog chante en mandarin et en anglais et est influencé par Jesus and the Mary Chain, Nirvana ou encore The Ramones. En 2011, le groupe a fait une tournée aux Etats-Unis en première partie de Xiu Xiu. C’est de cette même scène qu’est originaire Hanggai, même s’ils s’inspirent essentiellement des traditions de Mongolie Intérieure. Mais comme j’aime beaucoup ce groupe, ce serait dommage ne pas publier un de leurs morceaux. Et puis aussi Ajinai parce que leur clip se passe loin des steppes.

Hedgehog – The end:

Hanggai – Hong galou:

Ajinai – Grass:

Rendez-vous la semaine prochaine pour les musiques de Chypre !

Advertisements


Leave a comment

Chine (V) – 30’s Shanghai pop

Dans les années précédant l’arrivée des communistes à Shanghai (avant 1949 donc), la ville vivait sous l’influence de l’Occident et de nombreuses chanteuses interprétaient leurs morceaux pour le public des classes moyennes urbaines. Le film In the mood for love a ressorti ce répertoire de l’ombre et diverses compilations sont sorties (parfois avec des versions lounge des chansons). Zhou Xuan était une actrice et chanteuse célèbre et elle a enregistré de nombreuses chansons accompagnées d’orchestres de salon. Li Xianglan était d’origine japonaise, née en Mandchourie, et est devenue la coqueluche du Shanghai des années 40.

Zhou Xuan – Blooming Flowers Full Moon:

Li Xianglan – San nien:


Leave a comment

Chine (IV) – musique classique

Il existe une longue tradition de musique classique chinoise, datant de l’époque impériale. Que ce soit en ensemble ou en solo, les lettrés ont exploré les possibilités de leurs instruments, créant une musique souvent très contemplative. De nombreux artistes continuent cette tradition aujourd’hui, en y ajoutant parfois des éléments plus contemporains. Dans le premier clip, Liu Fang joue de la cithare guzheng. Dans le second, elle marie les sons du luth pipa à la kora malienne de Ballaké Sissoko. Je recommande d’ailleurs son album !

Musica cinese: Liu Fang 02:

Liu Fang – Premiere Rencontre – Pipa , Kora – Le Son De Soie


Leave a comment

Chine (II) – musique de processions

Dans les villages des campagnes, des musiciens accompagnent les événements de la vie quotidienne (funérailles, fêtes dans les temples) lors de processions. Il jouent des instruments sonores comme des hautbois ou des percussions. Dans mon exemple, il s’agit d’un enregistrement en concert mais il donne une bonne idée de la musique.

Hua Family Shawm Band:


Leave a comment

Chine (I) – folklorisme communiste

Pays le plus peuplé au monde, la Chine étend son territoire sur une grande partie de l’Asie de l’Est, des côtes de l’Océan Pacifique aux chaînes montagneuses du Pamir, de l’Himalaya au désert de Gobi. Son histoire est très ancienne et sa culture a imprégné toute la région notamment par l’intermédiaire des religions confucéenne et taoïste et de l’utilisation d’idéogrammes. La route de la soie a eu un rôle important dans la diffusion des instruments et des styles musicaux. Bien que dans les villes ce soient surtout les styles modernes, occidentaux, qui dominent, les campagnes connaissent encore des traditions et des rituels très anciens. La musique des lettrés persiste également malgré une histoire du 20e siècle très mouvementée.

Pour ce premier billet, j’aurais aimé présenter de la musique traditionnelle d’une minorité ethnique mais le choix sur youtube est très limité. J’ai surtout trouvé des chansons transformées, modernisées, accompagnées de belles envolées au synthétiseurs. Le régime communiste chinois (ainsi que bien d’autres) a voulu lisser les traditions, supprimer les particularismes pour créer une pensée unique. Et cela se voit bien dans cette chanson assez pompeuse avec chorégraphie adaptée des Naxi de Lijiang, qui est pourtant à la base un air faisant partie du répertoire traditionnel.

Alili Dance of the Naxi: 

Et en voici une autre du même genre: China Lijiang Naxi music:


Leave a comment

Cambodge (V) – today’s pop sounds

Il existe bien évidemment de nombreux chanteurs pop locaux mais quelques groupes plus internationaux  ont sorti de très bons albums. Dengue Fever est composé d’Américains, dont l’ancien bassiste de Radar Bros et d’une chanteuse cambodgienne de Long Beach en Californie, Chhom Nimol. Leur premier album était essentiellement constitué de reprises de pop des sixties mais leur son a évolué vers des compositions propres, restant dans cet esprit de rock psychédélique khmer. Le Cambodian Space Project tourne autour de l’australien Julian Poulson et de la khmère Srey Thy. Leurs albums sont également inspirés du son des sixties. Enfin Krom est le projet de Christopher Minko, un Australien qui travaille depuis des années pour des ONG au Cambodge.

Dengue Fever – 1000 Tears of a Tarantula (Live Groupee Session)

Cambodian Space Project – Bang Bang – I’m afraid of love

Krom – Mango Madness, Monsoon Sadness (interprétée par Minko, mais d’autres chansons du groupe sont chantées par une cambodgienne):