bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Cambodge (I) – chapey

Leave a comment

Le Cambodge est un pays d’Asie du Sud-Est bordé par la Thaïlande, le Laos et le Vietnam, et avec un accès à la mer sur le Golfe de Thaïlande. C’est sur son territoire mais aussi bien au-delà de ses frontières actuelles que s’étendait l’empire Khmer du 9e au 14e siècles. Le site d’Angkor redécouvert au 19e siècle en est le vestige le plus important et imposant. Sous protectorat français à partir de 1863, l’état devient indépendant en 1953. S’ensuit une période sous le règne de Sihanouk, puis une période très troublée dès 1970. L’arrivée des Khmers Rouges en 1975 réduit le pays à néant, tuant au passage plus de 20% de la population. Ces dernières années, le pays est devenu une destination touristique prisée et un pays dont je suis moi-même tombée amoureuse. Le nombre d’articles sera donc démesurément grand par rapport à la taille du pays et au nombres de traditions existantes.

Depuis des siècles, des musiciens itinérants allaient de village en village, parcourant les campagnes et interprétant des chansons douces-amères, comiques ou satyriques. Ils s’accompagnaient d’un luth chapey à long manche. Kong Nay est un des seuls maîtres qui a survécu le génocide et aujourd’hui, il fait tout pour partager son art. Des artistes actuels comme Dengue Fever ont collaboré avec lui.

Kong Nay – Khmer chapey, un extrait de 20 minutes d’un concert:

 

Author: Sunalee

Cocktails and gardens. And some sewing and reading.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s