bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Brésil (I) – Amazonie

2 Comments

Le Brésil, immense pays d’Amérique du Sud, est le cinquième plus grand du monde par la superficie et par le nombre d’habitants. Ancienne colonie portugaise, c’est aujourd’hui le plus grand pays lusophone. Cette culture européenne s’est mélangée avec les coutumes africaines des nombreux esclaves y ayant été déportés et en moindre mesure avec les traditions des peuples indigènes. L’espace géographique est très divers, définissant également des pratiques culturelles différentes, des pampas du sud à la forêt amazonienne en passant par les plaines semi-arides du sertão dans le Nordeste. Difficile donc de se limiter à sept articles en une semaine. Ce sont donc bien 13 articles que je vous prépare. Ils ne donneront malgré tout qu’un petit aperçu et je vous conseille les excellents blogs de Boeb’is: Berceuse électrique, Bonjour samba (tumblr) et Bonjour samba – Une discographie idéale de la musique brésilienne.

Beaucoup d’Indiens d’Amazonie ont été assimilés mais il existe encore au moins 215 tribus vivant selon leurs coutumes et traditions ancestrales, dans des régions reculées de la forêt amazonienne, souvent sur des territoires convoités pour leurs ressources naturelles et mettant donc en danger leur survie. Leurs traditions musicales sont liées à la vie quotidienne et aux relations avec les esprits, impliquant l’intervention de chamanes. Il n’y a que peu d’instruments et ils sont fabriqués à partir des ressources qu’offrent le milieu naturel. Ce mini documentaire montre un rituel des Enawene (habitant dans le sud de la forêt amazonienne) pour le maintien de l’ordre social et cosmique.

Yaokwa, the Enawene Nawe people’s ritual for the maintenance of social and cosmic order:

Author: Sunalee

Cocktails and gardens. And some sewing and reading.

2 thoughts on “Brésil (I) – Amazonie

  1. impressionnant et déroutant, ça donne envie de creuser cette musique!

  2. Il y a énormément de peuples différents dans la région et seulement quelques disques mais tous sont intéressants. Dommage que pour certains, ils font partager une musique aujourd’hui disparue.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s