bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Bahamas (I) – folk

Leave a comment

Les Bahamas sont un ensemble d’îles situées au nord des Caraïbes, dans l’Océan Atlantique, au Nord de Cuba et à l’Est de la Floride. Découvertes par Christophe Colomb en 1492, elles ont longtemps été sous dominance britannique. Leur indépendance a été déclarée en 1973 mais les îles font toujours partie du Commonwealth. La musique des Bahamas s’apparente à celle de la région, du calypso, de la soca, du reggae mais il existe également un style particulier, le junkanoo, une parade de rue qui a lieu le 26 décembre et le jour de l’an, accompagnée de musique. Ses origines se retrouvent  probablement en Afrique de l’Ouest, en région Yoruba et il se serait développé au 16e et 17e siècles dans les communautés d’esclaves. Différents artistes se sont inspirés de ces traditions pour leur musique.

Joseph Spence (1910-1984) était un guitariste et chanteur local qui a été enregistré par l’ethnomusicologue Samuel Charters en 1958 pour Folkways (1). Jody Stecher et Peter Sieger ont fait de même en 1965 (2) et ces deux albums ont eu un grand succès aux États-Unis, faisant connaître l’artiste qui y a fait plusieurs tournées. Son répertoire était traditionnel, du calypso à des chansons religieuses en passant par les “ant’ems” des pêcheurs d’éponges locaux (avec notamment le morceau Sloop John B, rendu célèbre par les Beach Boys).

Joseph Spence, Brownskin gal (1958):

Author: Sunalee

Cocktails and gardens. And some sewing and reading.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s