bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Argentine (VI): cumbia villera

Leave a comment

A la fin des années 1990 et au début des années 2000, l’Argentine est en pleine crise économique. C’est à ce moment que naît un nouveau style de musique: Pablo Lescano, leader du groupe Damas Gratis, transforme la cumbia commerciale en quelque chose de plus personnel, y ajoutant des beats électroniques et des sonorités issues de la production en reggae. Les rythmes sont simple et joués aux synthés. Les paroles sont crues: elles parlent de drogues, de filles et des ghettos. C’est d’ailleurs dans ces ghetto ou “villas” que cette musique trouve son public, issu des classes populaires sans espoir. Très vite, les concerts des différents groupes remplissent les stades. Et cette cumbia villera sera à la base de la digital cumbia dont je parlerai dans l’article suivant.

Damas Gratis, Se te ve la tanga – le clip officiel avec une fille en bikini qui danse lascivement:

Author: Sunalee

Cocktails and gardens. And some sewing and reading.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s