bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Antilles Néerlandaises (III) – Curaçao

Leave a comment

Dans les années 1950, Curaçao a vu l’émergence d’une industrie discographique, s’intéressant aux productions locales en langue Papiamento. Les musiques étaient un mélange très créole d’influences africaines, européennes et du reste des Caraïbes. L’île était riche à cette époque: sa stabilité avait poussé Shell à construire dans le port des raffineries pour le pétrole venant du Venezuela et les grands bateaux de croisière américains s’arrêtaient là, débarquant des touristes prêts à dépenser de l’argent et profiter de la vie nocturne.

Le Conjunto Lirica Antilliana interprète une tumba, un style propre à Curaçao et aux îles environnantes dont les origines sont africaines et les paroles souvent explicites. Ce style s’est entretemps mélangé au jazz et au merengue.

Conjunto Lirica Antilliana, E kakalakanan (1953)

Rendez-vous la semaine prochaine pour les musiques d’Arabie Saoudite !

Author: Sunalee

Cocktails and gardens. And some sewing and reading.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s