bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Jewish 78rpm (Sur la platine – Mai 2010 – I)

4 Comments

Shbahoth. Iraqi-Jewish song from the 1920’s, 7,5/10

Shir hodu. Jewish song from Bombay of the ’30s, 7,5/10

Ces deux disques ne vont sans doute pas attirer les foules – qui s’intéresse en effet à des musiques juives enregistrées en 78 tours dans les années 1920 et 1930 en Irak et en Inde ? Et pourtant, au-delà de l’importance pour les archives et la recherche, ces enregistrements anciens ont un côté magique, ils donnent l’impression de venir d’ailleurs, ils ont une aura particulière. Et puis, il y a mon intérêt pour l’histoire et les mouvements de population.

Jewish Records s’intéresse, en collaboration avec le label Renair, aux musiques juives disparues ou en voie de disparition. La collection irakienne est comparable au disque chez Honest Jons, Give me love, quoique se limitant uniquement à des disques issus de la communauté juive qui jusqu’au début des années 50 était la plus vieille diaspora, datant de la destruction du Temple à Jérusalem il y a 2500 ans. Depuis, 125 000 Juifs Irakiens ont rejoint Israël. Shbahoth signifie chant de louange; ceux-ci étaient interprétés lors du Sabbath ou pendant fêtes et pèlerinages et accompagné d’un petit ensemble de musiciens où on entend oud et kanun. Les notes de ce volume sont assez réduites mais décrivent chaque plage.

Le livret du disque consacré aux communautés juives de Bombay est bien plus fouillé, expliquant le contexte et les différents morceaux en profondeur. Nous retrouvons à nouveau des chants de louange, des chants paraliturgiques en hébreu issus de différentes traditions juives. Il y avait en effet trois communautés différentes en Inde: les Bene Israël, les Juifs de Bagdad et ceux de Cochin (leur histoire est résumée dans cet article) et chacune avait ses propres mélodies. Il est intéressant de noter que plusieurs des musiciens qui accompagnaient les chanteurs ont également eu une carrière en tant qu’instrumentistes pour des films de Bollywood !

EDIT: D’autres informations et liens sur Jewpop.

4 thoughts on “Jewish 78rpm (Sur la platine – Mai 2010 – I)

  1. Rien que pour le “dépaysement”, je m’y intéresse. Tu as devant toi un inconditionnel de musiques telles que celle de Tanburi Cemil Bey, par exemple.
    http://jazzbluesandco.over-blog.com/article-tanburi-cemil-bey-1873-1916-turquie-48759270.html

    Ce n’est donc pas l’aspect 78 tours qui va me faire peur😉

  2. Je viens de les mettre dans un panier de commandes, en saisie libre (ils n’apparaissent pas au catalogue de notre fournisseur).
    J’espère bien les recevoir quand même !

  3. Je les ai obtenus via http://www.instantjazz.com/. Je ne les retrouve pas sur le site mais tu peux contacter Tony de ma part si jamais tu ne les obtiens pas via ton fournisseur. Lui-même les achète via Honest Jons.

    J’avais lu ton article sur Cemil Bey mais je n’ai pas laissé de commentaire. J’aurais du, parce que j’aime beaucoup aussi.

    De toutes façons, je continuerai à parler des rééditions de 78 tours parce que c’est un sujet qui me passionne. Je devrais d’ailleurs refaire un article sur les blogs qui en parlent.

  4. Merci pour le tuyau !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s