bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Mulatu Astatke (Sur la platine – avril 2010 – II)

8 Comments

Mulatu Astatke, Mulatu steps ahead 

Un nouveau Mulatu Astatke ! La compilation parue récemment chez Strut accompagnant souvent mes soirées ou mes trajets en voiture, cette parution était attendue avec impatience. Mais quelle n’a pas été ma déception quand je l’ai écouté… J’ai eu l’impression d’écouter du jazz grand public, très passe-partout sur la plupart des plages. Comment expliquer ça ? C’est Either/Orchestra qui interprète la plupart des morceaux, un groupe qui ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable après leur disque de la série Ethiopiques: du jazz éthiopisant un peu facile, peu inventif.  Quant à Astatké lui-même, n’a-t-il pas voulu faire un disque au goût du jour, un disque de notre époque alors que j’attendais de l’éthio-jazz pur souche des années 60 ? Beaucoup d’artistes du monde ont du mal à sortir d’une certaine musique world, pensant que c’est ce qu’on attend d’eux ou voulant justement eux aussi expérimenter avec les instruments modernes mais sans les maîtriser vraiment et avec un goût de ce que j’appellerais du “kitsch” assez poussé. Et pourtant, le premier morceau, Radcliffe, est assez envoûtant, fascinant, me faisant penser à du gamelan de Java très méditatif (en faisant abstraction du saxophone). D’autres plages nous emmènent avec brio dans l’éthio-jazz d’époque mais ce sont des reprises de morceaux plus anciens. Cependant, il n’y a pas d’unité dans le disque (ceci découlant sans doute du fait qu’il a été enregistré en plusieurs fois).

Autant la collaboration avec Heliocentrics était innovante, autant je trouve cet album-ci est très moyen. Le son est propre, l’inventivité un peu oubliée. Suis-je la seule à être mitigée ? Les critiques que j’ai trouvées sont positives mais se répètent, ont l’air d’être calquées les unes sur les autres… 5,5/10

8 thoughts on “Mulatu Astatke (Sur la platine – avril 2010 – II)

  1. Je ne suis pas loin dans le nombre d’écoutes, mais j’ai eu exactement le même sentiment. Autrement dit, aucune grande émotion, alors que, tant sur disque que live, c’était un des grands moments de 2009…

  2. Mais tu es plus vite que l’éclair, je viens de poster le billet !

    Une cote sur 10 ?

  3. J’aime beaucoup Astatke, même si le projet avec Heliocentrics ne m’avait pas emballé (je reste assez “traditionnel” pour ces musiques).
    Mais là, je tombe de (très) haut.
    4/10.

  4. Le pire, c’est que tout le monde dans la presse a été consensuel et n’a rien dit de particulier…

  5. Je n’avais pas vu que tu me demandais une note. Avant de renoncer à en mettre une, j’avais mis 5/10, mais, en me disant en même temps que je mettais autant parce que c’est un grand. Alors, j’ai renoncé. J’aurais peut-être pas du…😉

  6. D’où mon 5,5/10 aussi ! Et puis il y a quelques plages convenables… mais elles sont perdues dans l’ensemble.

  7. me revoilà à la demande de la proprio😛

    Je confirme ma note chez le petit animal bondissant, 5/10.

  8. j’en prends bonne note !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s