bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Peut-on juger de la qualité d’un disque d’après le vêtements des artistes ?

9 Comments

Peut-on juger de la qualité d’un disque d’après le vêtements des artistes ?

Je ne devrais peut-être pas écrire cet article. On risque de m’accuser de mauvaise foi. Et pourtant, deux exemples récents ne font que s’ajouter à la longue liste de disques que je sais que je vais détester juste à la vue des vêtements des artistes. Il est vrai aussi que je suis assez sensible aux jolies choses et que j’ai des goûts assez tranchés. D’ailleurs,  si vous venez sur ce blog pour trouver de belles voix (en polyphonie ou pas), de la world trafiquée sans aucune âme et autres musiques de bobos ou néo-hippies, passez votre chemin… J’exècre ça et cela ne fait que nuire à l’image des musiques du monde. Et si j’en parle, ce sera pour dire le mal que j’en pense ! (Et cet article pourrait s’appliquer à de nombreux artistes d’autres styles, d’Abba à Mötley Crüe.)

Je vous montre les deux exemples ?

Le premier est Elisabeth Vatn, Piper on the roof et ses vêtements déstructurés, mêlant grosse laine (est-ce que ce sont des jambières de bras ?) et coton à l’ancienne, le tout sur un pantalon à la Tintin. Je ne voulais pas m’arrêter à ça: a priori un disque sur les cornemuses scandinaves pouvait être intéressant… mais en encodant le disque, je trouvais qu’il y avait déjà un peu trop d’instruments (dont des synthés qui sont rarement bien utilisés en musique du monde). L’harmonica à la Toots Thielemans et les expérimentations new age-isantes m’ont achevé. Hop, une note de 3/10 ! (Six morceaux en écoute sur myspace)

Le deuxième est d’Alla Fagra, Vata pussar. Les vêtements ne mentent pas: nous voilà propulsés en 1970, en pleine période hippie, y compris dans la musique. Franchement, je n’y arrive pas, surtout cette jupe faite de bouts de chiffons ! 3/10 (Cinq morceaux en écoute sur myspace)

Evidemment, vous allez peut-être me dire que de très bon artistes s’habillent mal et que d’autres, très mauvais, s’habillent bien… Et que les goûts et les couleurs…

9 thoughts on “Peut-on juger de la qualité d’un disque d’après le vêtements des artistes ?

  1. Ah non mais Alla Fagra pousse le bouchon encore plus loin, à voir la pochette on croirait vraiment que ça date des 70’s!!!
    Du coup, on en vient à être déçu de ne pas entendre le son du sillon sur sa platine CD, non?😀 (plus les effluves de patchouli… d’ailleurs ça me fait penser qu’il y a qq années, le groupe de doom stoner de Lee Dorian, Cathedral pour les nommer, avec publié un CD qui passé à la chaine-hifi laissait dégager une odeur de pomme… enfin il parait… vu que c’est du stoner, j’aurais plus vu d’autres senteurs…)

    Concernant les jambières de bras, oui, c’est un concept voilà tout, on peut être frileuse des avant-bras et pas des épaules! Mégère, va!😀

    • comme on ne répond pas à mon commentaire, je le fais.

      • oups ! je sais pourquoi j’oublie: tes commentaires n’arrivent pas dans mon mail… à mon avis le spam fighter n’aime pas ton nom !
        des disques en odorama, pourquoi pas ? mais ça puerait vite dans mon bureau parce que j’imagine bien des disques de country sentant la crotte de cheval ou des disques vietnamiens sentant la sauce poisson😉

  2. C’est surtout les talons aiguille dans le désert, c’est d’un pratique !
    Moi, j’aime plutôt bien Alla Vagra (ce côté Anti-folk…) mais faudrait que j’écoute du coup !🙂

    • J’ai peut-être été un peu dure avec ces disques mais les humeurs du moment peuvent jouer en faveur ou défaveur ! Il y a en effet des disques bien pires !

  3. A la lecture de cet article, et de sa probable contraposé, je suis surpris d’aimer autant de groupes dont les membres ne portent pas de cravate🙂

    • Bienvenue !
      J’en déduis donc que tu aimes les beaux costumes et cravates ?
      Je dois dire que je ne suis pas contre…

      De même, j’aime beaucoup d’artistes qui portent deel mongol ou nudie suits américaines… que je ne porterais jamais moi-même…

  4. Mon Dieu … Je viens de passer sur les espaces des machins-trucs !
    Je te trouve fort généreuse avec tes 3 / 10.
    Tout ça ressemble à du bricolé, du sur-mesure pour la fameuse mémé-nagère.
    Tu as eu bien du courage si tu es allée jusqu’au bout de ces deux “disques” !

  5. Disons que j’ai écouté les 3/4 du premier et les 2/3 du second. Et c’est en les écoutant un peu plus que je me disais que j’avais été un peu sévère ! J’ai des choses bien pires en stock, mais je n’en ai pas encore parlé. J’attends de trouver la nullité absolue que je ne pourrai pas jeter tout de suite parce qu’il y a plein de pub ! J’ai presque trouvé, n’empêche… mais je garde le suspense… (et aussi une deuxième écoute).

    “Mémé-nagère”: j’adore ! je recyclerai ça !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s