bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Sur la platine (Janvier 2010 – IV)

2 Comments

J’aimerais parler de plus de disques mais le temps me manque un peu. Quelques commentaires rapides donc sur trois cd.

Je me demandais aussi si vous vouliez savoir à l’avance quels disques je vais proposer au classement ? Je pourrais faire une liste rapide et faire des billets séparés ultérieurs mon appréciation.

Et j’apprécie beaucoup vos commentaires, même si c’est juste pour dire que vous aimez (ou détestez !). Si chaque personne qui passe par ici laisse un petit mot, le blog sera beaucoup plus vivant !

Les 3 cd du jour:

Kamel El Harachi, Ghana fenou: fils du grand chanteur algérien Dahmane El Harachi, Kamel reprend la tradition du chaâbi en interprétant des compositions de son père et les siennes. Le chaâbi est un style mélangeant sonorités et instruments de la musique arabo-andalouses et musiques occidentales. Bel album d’un style qui se renouvelle. (Deux morceaux en écoute sur myspace). 7/10

Netsayi, Monkey’s wedding: album qui devrait entrer dans la catégorie “world” si on regarde le label (World Connection) mais je n’ai pas trouvé de connection. Quasi aucun son ne rappelle les musiques du Zimbabwe et les chansons en anglais sont du genre soul pop. Et dans ce genre, on fait bien mieux ! (Quatre morceaux en écoute sur son myspace). 3/10

Afghan star: musiques qui apparaissent dans un documentaire sur l’émission “Afghan Star”, l’équivalent afghan de la “Nouvelle Star”. Intéressant pour savoir quels genres de musiques sont à la mode dans un pays où la culture musicale renaît progressivement: on passe de la pop aux synthés du plus mauvais goût à des morceaux où les instruments traditionnels ont la part belle en passant par des chansons fortement inspirées de Bollywood et Lollywood. (bande-annonce du documentaire et un site pour suivre l’édition 2010).  6/10

2 thoughts on “Sur la platine (Janvier 2010 – IV)

  1. Kamel El Harachi, Ghana fenou 8/10
    loin des dernières saloperies audimat de Faudel

    Netsayi, Monkey’s wedding 3/10
    à la rigueur dans un top rnb mais même là c’est pas assez bon

    Afghan star, inclassable de 0 à 8 en fonction des morceaux

  2. C’est vrai qu’avec l’album “Afghan Star”, on passe au travers de plusieurs genres. On écoute parfois avec plaisir et puis à d’autres moments quelques secondes suffisent!
    J’espère pouvoir regarder le documentaire qui me semble plus qu’intéressant. Qui croirait que quelques pas de danse de la candidate Setara sur scène et c’est la catastrophe…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s