bruxelles | bangkok | brasilia

de A à Z, le monde en musiques

Womex 2008

6 Comments

Je n’ai pas écrit beaucoup ces derniers temps, entre un gros rhume et un voyage à Séville pour le Womex, World Music Expo. Cette foire est organisée chaque année dans des villes européennes différentes et regroupe les professionnels des musiques du monde. C’est là que se dessinent les programmes des salles de spectacle et des festivals d’été, que se nouent des contrats de distribution pour les labels, que de nouveaux labels se présentent, que les artistes font des showcases pour se faire découvrir ou pour confirmer leur talent. Cinq jours donc très occupés, plein de bruits et de sons, que je vais essayer de résumer ici. Mon but premier était d’écrire en live mais je n’y suis pas arrivée faute de temps et depuis les activités journalières m’ont quelque peu rattrapée.

Pour la première fois, dans un bel effort de cohésion, les stands de Wallonie-Bruxelles Musiques et du Muziekcentrum Vlaanderen étaient face à face. Autour d’eux se trouvaient d’autres stands tels Home Records, Crammed Discs, Contre-Jour et d’autres, le tout formant une sorte de “rue” belge. Flamands et Wallons réunis ont tous félicité cette initiative qui a permis de se rencontrer bien plus que les autres années, jusqu’à la traditionnelle soirée belge, autour de tapas.

coreeEn dehors du business, beaucoup de  stands essaient de se démarquer des autres en organisant des apéros et des drinks en fin d’après-midi… il suffit de trouver les attroupements et entre aquavit, vodka, caipirinha et vins espagnols, le choix est grand ! Souvent aussi, ces réceptions sont agrémentées de petits concerts impromptus comme celui de ce groupe norvégien Majorstuen, déjà vu l’année passée en showcase, jouant des traditionnels à quatre violons avec une énergie égale à leur jeune âge. Ou encore ces quatre chanteuses coréennes bravant le bruit ambiant et les annonces au micro pour chanter, entre autres, Arirang, chant populaire très connu.

Concerts l’après-midi assez traditionnels, concerts le soir très world, à des heures indues pour moi (jusqu’à 2 heures du matin) et somme toute pas des plus intéressants. L’appel des tapas a souvent été plus fort cette année ! Un petit résumé:

nabizadeZabid Nabizade Trio: mugam azeri, à la voix forte, vibrante et mélodieuse qui enveloppe, avec des musiciens de tar et kamantché prenant un plaisir à s’écouter et se compléter.

liufangLiu Fang: pipa et guzheng maîtrisés mais peu adaptés à une grande salle (avec des bruits d’air conditionné et un public silencieux mais qui picore, quittant la salle très vite). Musique de lettrés qui se jouait en privé et que j’imagine bien dans un jardin chinois, ou dans une maison de thé.

jouhikoJouhiorkesteri: découverte d’un instrument finlandais sorti du passé, le jouhikko, sorte de lyre jouée à l’aide d’un archet. Les cordes et l’archet en crin de cheval donnent une sonorité qui ressemble un peu aux vièles de Tuva et de Mongolie mais le jeu est fort différent, plus comme les violons scandinaves.

Olöf Arnalds: cette chanteuse islandaise a joué avec le group Mum (que j’aime beaucoup) et son album est produit par un des membres de Sigur Ros… un joli c.v. a priori mais quelle déception ! Son jeu de guitare semblait lui arracher des efforts quasi insurmontables, et son chant était fort timide. Sa première chanson se résumait à du lalala, la seconde demandait la participation du public, ce qui n’était pas gagné d’avance. Je n’ai pas eu le courage de voir la suite de ses maladresses, ni de contempler un peu plus sa robe à fleurs de femme enceinte.

goseGose: pour éviter les bus publics pas très rapides pour retourner dans le centre ville après la foire, je me suis laissée embarquer dans des cars qui menaient à une réception et soirée basque. Boissons et spécialités locales à volonté, puis une découverte: le concert d’une jeune chanteuse jouant magnifiquement bien l’accordéon, accompagnée de beats techno et de guitare électrique donnant un groove certain aux traditions.

La-33: nouveau groupe de salsa colombienne faisant probablement bien monter la sauce mais si j’arrive au moment où ils interprètent Roxanne de Police, je ne peux pas rester. Encore un de ces morceaux trop entendus.

Tumi and the Volume: hip hop parfois un peu expérimental et avec instruments live sud-africain. Force du chant, mais pas ma tasse de thé.

orientBeats in the Heart of Orient: quelques peu secoués par un voyage difficile, peu de temps pour le soundcheck mais malgré tout une fusion entre différents styles iraniens, indiens et grecs qui fonctionne.

sadikovaSalamat Sadikova: voix du Khirgizistan, en solo et accompagnée au komouz. Chant et rythmes assez répétitifs, mais magnifique ! (Sa robe à froufrous rose Barbie l’était aussi !) Un regret (et c’est là que je fais référence à un commentaire laissé chez Noreille), c’est son côté guindé, hérité d’années de jeu dans un orchestre “folklorique” soviétique. On aimerait la voir en jeans, dans un café, après avoir bu un verre…

Bedouin Jerry Can Band: bienvenue à l’hôtel des pyramides, avec son groupe folklorique qui animera vos soirées autour de la piscine ! J’exagère à peine… la musique et le chant en tant que tels sont intéressants mais si on enlève toutes les couches pour touristes, en tous cas dans le version live, le cd gommant ces aspects de spectacle.

L’année prochaine, découverte d’une nouvelle ville, Copenhague !

6 thoughts on “Womex 2008

  1. Etrange instrument que ce jouhikko. L’artiste qui ouvrait le Ptit Faystival cette année (Festival que j’organise avec Phil Delvosalle) jouait de cet instrument. Une prestation habité, hanté même de Pekko Kappi, ce serait d’ailleurs pas mal d’avoir un de ces cd à la médiathèque…

    Stéphane

  2. Après vérification, c’est Pekko Kappi qui joue dans le Jouhiorkesteri ! Je ne savais pas qu’il jouait en solo, et donc en effet, je vais partir à la recherche des disques.

  3. La-33 au Womex!!! On les attendait un peu au tournant. Etonnante reprise et adaptation de Roxanne. Leur reprise de La Pantera Rosa est pourtant bien meilleure. Bonne continuation pour le blog.

  4. Pingback: Womex 2008 - Premières Impressions « Musicadelbarrio

  5. je te remercie pour cs images😉

  6. Yo estuve en Sevilla tambien, Gracias

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s